Entretien avec Eric Dumont, AFC, Directeur de la Photographie sur le film Les Pires.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter

Alors que le film Les Pires, réalisé par Lise AKOKA et Romane GUERET sort en Salle (Sortie Nationale le 7 décembre 2022), nous nous sommes entretenus avec Eric DUMONT, AFC, qui y a occupé le rôle de Directeur de la Photo. Il revient avec nous sur ce tournage et son choix des optiques SIGMA Cine Lens pour façonner l’image de ce film

SIGMA France : Le film Les Pires, sur lequel tu assures la Direction de la Photo, sera présenté à Cannes en 2022 dans le cadre de la sélection Un Certain Regard. Peux-tu nous en dire plus sur ce long métrage ?

Eric Dumont : C’est la rencontre de deux mondes, le monde du cinéma et celui de gamins des quartiers populaires de Boulogne. Le film traite en particulier de l’adolescence, à travers le tournage d’un film. Ce thème de l’enfance et de l’adolescence c’est le thème de prédilection de Lise Akoka et Romane Gueret, les réalisatrices, qui l’avaient déjà traité dans leur premier court métrage, Chasse royale, primé à la Quinzaine des Réalisateurs et la websérie « Tu préfères », présentée à Sundance l’année dernière. Deux projets auxquels j’ai également participé.

Un tournage va avoir lieu cité Picasso, à Boulogne-Sur-Mer, dans le nord de la France. Lors du casting, quatre ados, Lily, Ryan, Maylis et Jessy sont choisis pour jouer dans le film. Dans le quartier, tout le monde s’étonne : pourquoi n’avoir pris que « les pires » ?

Tu as choisi les optiques Sigma Cine Lens pour l’Image de ce long métrage. Peux-tu nous rappeler les focales, et sur quelles caméras ?

J’ai travaillé avec les optiques Sigma sur trois autres projets auparavant. Les zooms S35 18-35 mm T2 et 50-100 mm T2 sur En guerre et, plus récemment, Un autre monde, de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, et le 14 mm T2 FF sur le court Allez garçon !, de Lise et Romane, qui suit un jeune colombophile. Pour cette nouvelle collaboration, nous avons utilisé la série FF High Speed Prime du 20 mm au 135 mm sur Alexa Mini, en ArriRaw OpenGate, dans lequel on a croppé un ratio de 2,39:1. Les deux focales que j’ai utilisées le plus sont certainement le 85 mm et le 105 mm. Les Pires fait beaucoup appel à la caméra portée, de choses prises sur le vif, et il me fallait vraiment une config légère avec des optiques compactes, lumineuses, mais qui couvrent le plein capteur.

https://www.afcinema.com/IMG/logo/arton15703.jpg

Le film a été tourné à Boulogne. La ville ramène à un imaginaire collectif plutôt froid. De ce que nous en avons vu l’image des Pires est au contraire très chaude. Comment définirais-tu ton travail de la photo sur ce film, quelle était l’intention ici ?

Avec ce set-up léger nécessaire il me fallait casser un peu le rendu vidéo. Pour ce film, je cherchais un rendu très moderne et photographique, sharp mais doux sur les peaux, avec cette petite brillance dans le regard et du modelé sur les visages. Je voulais éviter à tout prix le rendu un peu laiteux et plat. Je suis à pleine ouverture quasiment tout le temps pour concentrer le regard. Avec les FF Prime Sigma j’ai ce rendu proche du moyen format Blad que je recherchais. L’intention du film, c’est de se concentrer sur les personnages. On est avec eux. Le gros du travail avec ces réalisatrices, c’est qu’il y a un côté très pictural sur la peau, sur les yeux, avec beaucoup de gros plans, et il fallait augmenter ce côté-là en se concentrant sur les visages et en travaillant sur les flous.

Les Pires: Mallory
 Wanecque
Photo du film LES PIRES de Lise AKOKA et Romane GUERET © Eric Dumont / Les films VELVET

Est-ce que le côté très performant, parfois jugé « clinique », des optiques Ciné, en opposition à des optiques dites « à caractère », ne représente-t-il pas un avantage en postprod, offrant plus de latitude et de possibilités ?

Moi, c’est surtout en lumière que ça me rassure beaucoup de bosser avec ces optiques ! Je privilégie vraiment les lumières à contre-jour, j’éclaire très peu à la face. Ces optiques encaissent beaucoup mieux le flare. C’est ça qui m’intéresse, d’éviter le voile gris. Ce rendu, je ne dirais pas « clinique » mais moderne, me plait car derrière je peux travailler ma lumière et fabriquer mon contraste. Ici, il y avait une volonté d’avoir un rendu « fort mais subtil », c’était notre blague avec les réalisatrices, et ces optiques me permettent de travailler en contre-jour, en sous exposition, avec très peu de lumière et des partis-pris où le sombre et le noir existent. C’est beaucoup plus intéressant, pour moi, de partir de cette image qui se tient et de sculpter la lumière… pour ensuite justement avoir moins de travail à l’étalonnage !

Les Pires: Timéo
 Mahaut
Photo du film LES PIRES de Lise AKOKA et Romane GUERET © Eric Dumont / Les films VELVET
Les Pires: Johan
 Heldenbergh, Timéo
 Mahaut
Photo du film LES PIRES de Lise AKOKA et Romane GUERET © Eric Dumont / Les films VELVET

Ce nouveau film est une mise en abyme. Quels conseils donnerais-tu à un(e) jeune vidéaste qui souhaite se lancer en tant que DoP ?

Ce qui a tout changé, pour moi, c’est le 5D, son petit frère le 7D plus précisément. Je suis totalement autodidacte et je viens du documentaire. J’ai parcouru le monde pendant dix ans avec une caméra vidéo, donc un rendu très typé. Quand le 5D est sorti, j’ai commencé à pouvoir adapter des optiques qui avaient un look proche du film et de jouer avec les rendus. J’ai tout fait avec ce 7D. Je l’avais tout le temps avec moi, et j’avais cette esthétique ciné en tête dans tout ce que je faisais. Le conseil que je pourrais donner, c’est de connaître son matériel sur le bout des doigts, pour s’affranchir de l’aspect technique, puis de faire des images, encore et encore. S’entraîner et persévérer !

Retrouvez toutes les informations sur le film Les Pires sur le site de Pyramide Films

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Son matériel
SIGMA fp L

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.