La photo de mode, ultra grand-angle. Avec Élisa Blanchard

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter

Le grand-angle revient en force sur la photo de mode, et c’est ce qu’a voulu expérimenter Élisa Blanchard en adoptant notre 14mm F1.8 DG HSM | Art sur ses derniers shootings. Plutôt habituée à la focale standard qu’est le 35mm, nous avons voulu en savoir plus sur sa curiosité pour cette focale atypique et son retour après avoir passé du temps avec elle montée sur son boîtier hybride Canon R6.

SIGMA France : Bonjour Elisa ! Nous nous sommes rencontrés sur Instagram, mais peux-tu commencer par te présenter auprès de nos internautes qui ne connaitraient pas ton travail ?

Élisa Blanchard : Bonjour, je m’appelle Élisa Blanchard, j’ai 22 ans. J’ai développé un fort attrait à la création d’image il y a quelques années en commençant mes études en design graphique. Actuellement je cumule deux statuts : photographe et étudiante en master direction artistique.

Ce que je préfère prendre en photo c’est le portrait orienté mode/éditorial. Au fil du temps j’ai intégré plus de vivant dans mes projets avec des animaux divers. Ils ajoutent un facteur risque/chance que j’aime beaucoup, tout ce fait au feeling avec eux. C’est peu être ça qui définit mon travail. J’aime beaucoup démarcher des lieux/structures pour donner vie à mes projets les plus farfelus.

Tu viens de Nantes, comme Elliot Aubin que nous connaissons bien. Vous avez déjà collaboré ensemble ? Il y a une belle communauté de photographes à Nantes ?

Je suis Elliot depuis mes débuts en photographie, j’ai eu l’occasion de le voir lors de présentations sur le stand Sigma au salon de la photo. Nous avons des connaissances en commun alors pourquoi pas un jour.

Quand j’ai démarré, à Nantes j’ai pu rencontrer plusieurs photographes et modèles via instagram qui sont devenus pour certains des amis ! J’adore réaliser des projets dans ma région natale.

N’hésite pas à partager les comptes Insta des copains, Nantais ou non, si tu le souhaites !

Quelques nom d’amis talentueux et pour certain aussi utilisateurs de Sigma : @cleorenard, @mevenls, @matheodesmarres, @nicolas.costy, @misterdrinkwine, @marrellalucas, @alice.carron, @alca_pix, @lucymagination @ledit_chaudemanche, @arenaud_0, @itsmadebychloe et bien d’autres créatifs que je suis !

Donc, comme Elliot et beaucoup d’autres, tu es une grande utilisatrice du 35mm Art, te souviens-tu ce qui t’a amené à choisir cette optique ?

Pour être franche, j’ai été complètement influencée au départ ! Beaucoup de monde l’avait déjà et je me suis laissée tenter. J’ai dû économiser 2 ans pour pouvoir l’acquérir. Je ne l’ai jamais quitté, au départ sur aps-c puis sur plein format récemment où je l’ai redécouvert ! C’est actuellement la seule optique que je possède et je ne m’en passe pas. Si je devais réfléchir à une seconde optique pour l’épauler ce serait le 24-70 de la même gamme.

Lieu : RD Containers – Modèle : Estelle Andreys

Tu as donc testé le 14mm sur des shootings mode. Pourquoi cette envie ? Un désir de changer, un besoin compte tenu de contraintes spécifiques ?

L’été dernier, j’ai programmé plusieurs projets photographiques condensé en deux semaines. J’ai voulu me challenger et ajouter un nouveau regard sur certaines sessions avec le 14mm. Je souhaitais quelque chose d’extrême pour faire travailler mon œil et me sortir de ma zone 35mm. Le fait que le 14mm soit une optique ultra grand-angle m’a permis de jouer avec plus de perspective et de décor, je me suis éclatée !

Lieu : Zoo de la Boissière du Doré – Modèle : Elise Cunin

Le 14mm F1.8 DG HSM | Art a la particularité d’être très lumineux, ce qui reste assez rare sur des focales aussi larges. C’est d’ailleurs le seul sur le marché. As-tu exploité cette grande ouverture ?

À vraie dire je suis habituée au fait d’avoir une optique lumineuse avec le 35, et c’est clairement une chose dont je ne peux pas me passer. Qu’importe le temps je sais que l’optique suivra. Je regrette de ne pas l’avoir expérimenté de nuit d’ailleurs !

Pas trop perdue au niveau des distances et de tes habitudes de prise de vues ? Quels conseils donnerais-tu à un photographe qui s’intéresse à la focale de 14mm ?

Si clairement ! Pour du portait ce n’est pas conventionnel d’avoir autant d’effet « grand-angle ». J’ai dû prendre le temps de m’habituer à chaque fois que je la montais sur mon boitier. Le rendu est vraiment top, ça donne une perspective totalement différente.

Pour quelqu’un qui s’intéresse au 14mm, je dirais que c’est un super exercice pour habituer son œil en toutes circonstances. Il y a beaucoup à faire et à expérimenter avec un grand-angle, portrait, paysage, concert…

Quels sont tes projets à venir ?

Je projette de créer de nouvelles séries plus poussées dans la direction artistique en travaillant en collaboration avec des personnes talentueuses : makeup artists, styliste, hairstylists, créateurs… Et en voyageant ! En parallèle je souhaite aussi obtenir mon master cette année !

Élisa Blanchard
Élisa Blanchard

Photographe
– Nantes & Paris
Photographe freelance

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Son matériel
SIGMA fp L

1 commentaire sur “La photo de mode, ultra grand-angle. Avec Élisa Blanchard”

  • 1
    FRANCOIS le 18 mars 2022 Répondre

    Bonjour,

    On attend avec impatience un 14mm F1.8 DG DN | Art 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.