Senegal, pays de la Teranga – Lucie Bressy

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter

Hiver 2019. Direction Sénégal.

Délaissant les lieux emblématiques nous roulons vers les confins du pays, non loin du Mali et de la Guinée. Alanguis par la chaleur, on se laisse vivre… Les yeux et les oreilles grands ouverts.

A la tombée du jour, en pays Bassari, le chef du campement villageois raconte pour la énième fois à son public hilare sa découverte, lors de sa venue en France, d’une machine à café, d’un distributeur de billets, ou d’un escalator… Une vieille dame suit des yeux, nostalgique, les danses exécutées pour des touristes. Concentrée, elle chantonne la mélodie et ses jambes fatiguées esquissent les mouvements. Plus loin, en remontant vers la Gambie, une fraîche douceur matinale émane du fleuve, sur lequel des pêcheurs travaillent à longueur de journée sous le regard des hérons cendrés et des babouins.

Sur le retour, en ville, un bijoutier itinérant du peuple Touareg raconte, la tristesse dans la voix, son pays, le Mali, devenu un enfer et qu’il a quitté pour quelques semaines. Il lui faut à tout prix gagner un peu d’argent pour rentrer et faire vivre sa famille.

À l’école voisine qui s’est créée grâce à l’énergie et la volonté farouche de son directeur, des enfants au visage heureux assistent au lever des drapeaux. Les petits font de la gymnastique dans la rue, faute de terrain de sport.

Le dimanche, à la plage, des enfants, des jeunes gens lavent leurs moutons au sable et à l’eau salée pour les protéger des parasites.

Toutes ces rencontres, ces sourires spontanés, ces rires sincères, me font découvrir jour après jour, ce pays de l’Afrique de l’ouest, le Sénégal.

Toutes les photos sont prises avec le 24-70 Sigma Art.

*Teranga : Hospitalité.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Son matériel
SIGMA fp L

5 commentaires sur “Senegal, pays de la Teranga – Lucie Bressy”

  • 1
    Patochelou le 4 février 2020 Répondre

    Magnifique carnet de voyage, Lucie. Merci pour le partage

  • 2
    FOUILLIART Pierre le 6 février 2020 Répondre

    très belles photos, notamment les portraits, on aimerait qu’il y en ait plus…..Merci pour ce beau témoignage.

  • 3
    Samy Mayor le 6 février 2020 Répondre

    Nous nous réjouissons de vous rencontrer à la SGP le mois prochain…
    Samy .

  • 4
    Fogelgesang Denis le 7 février 2020 Répondre

    De belles images de ce beau pays.
    Mais attention : dans l’ image n° 2 le sujet manque de piqué : jeune homme qui lave un mouton : erreur de mise au point ou compression de la photo ?

  • 5
    Freddy le 17 février 2020 Répondre

    Belles images!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.